Jorge Santos Président du Parlement du Cap-Vert: »Nous devons tous respecter la constitution bissauguinéenne, que nous soyons, Cplp, Cedeao, ou Nation Unies, nous devons seulement analyser.

Le président de l’Assemblée nationale, Jorge Santos, a estimé que la situation en Guinée-Bissau était  » difficile  » et a exhorté les bissauuinéens à trouver…

LIRE LA SUITE Jorge Santos Président du Parlement du Cap-Vert: »Nous devons tous respecter la constitution bissauguinéenne, que nous soyons, Cplp, Cedeao, ou Nation Unies, nous devons seulement analyser.

Guinée-Bissau : Le Conseil Suprême de Défense donne mandat au président de la république

Le Conseil Supérieur de la Défense Nationale a recommandé au Président de la République , José Mário Vaz, de charger  » la force commune  »…

LIRE LA SUITE Guinée-Bissau : Le Conseil Suprême de Défense donne mandat au président de la république

Etats-Unis :le succès de la lutte contre la drogue justifie l’opposition du Président de la Guinée Bissau

Un chef africain de la Drug Administration des États-Unis estime qu’une partie de la classe politique bissau-guinéenne est impliquée dans le trafic de drogue et…

LIRE LA SUITE Etats-Unis :le succès de la lutte contre la drogue justifie l’opposition du Président de la Guinée Bissau

Le Conseil d’État a demandé au président Vaz d’utiliser ses prérogatives constitutionnelles et de respecter la date des élections

Le Conseil d’Etat de Guinée-Bissau, réuni hier sous la présidence du chef de l’Etat, a demandé à José Mário Vaz de faire usage de ses…

LIRE LA SUITE Le Conseil d’État a demandé au président Vaz d’utiliser ses prérogatives constitutionnelles et de respecter la date des élections

PRIMAIRES DE PAIGC : SERIFO NHAMADJO PRÉOCCUPÉE DE L’AVENIR DE SON PARTI, SI SON PRÉSIDENT PERD LES PRIMAIRES

L’ancien président de transition Manuel Serifo Nhamadjo, est préoccupé par la désunion que les primaires pourraient apporter au Parti de l’indépendance africaine de Guinée et…

LIRE LA SUITE PRIMAIRES DE PAIGC : SERIFO NHAMADJO PRÉOCCUPÉE DE L’AVENIR DE SON PARTI, SI SON PRÉSIDENT PERD LES PRIMAIRES