José Pedro Sambú déclare qu’il fera du STJ un tribunal de droit commun.

Le président élu du Tribunal Suprême de Justice (STJ), José Pedro Sambú, a assuré qu’il fera du STJ un tribunal de nature commune, qui résoudra tous les problèmes, non spécifiques à la résolution des conflits électoraux.

José Pedro Sambú s’est adressé aux journalistes après avoir été déclaré vainqueur des élections du président du STJ ce vendredi 10 décembre 2021 par la commission électorale.

Le président élu a appelé les citoyens à faire confiance à la justice, car « nous sommes tous déterminés à mener ce bateau à bon port ».

Le juge conseiller du STJ et président de la Commission nationale des élections a indiqué que l’un des défis à relever est de poursuivre les réformes entamées par l’actuel vice-président de l’organe, Lima António André, puis de s’attaquer à la Cour d’appel, en premier lieu, de redimensionner, avec l’appui du gouvernement, les tribunaux sectoriels afin de rendre justice au peuple.

M. Sambú a déclaré qu’il n’était pas inquiet de s’être présenté seul, mais a regretté que ses autres adversaires n’aient pas participé.

« Naturellement, comme vous pouvez le comprendre, c’est un processus démocratique et c’est leur droit de ne pas participer au scrutin », a-t-il souligné.

José Pedro Sambú, qui dirigera également le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, a remercié les juges conseillers de lui avoir accordé leur confiance pour présider la plus haute instance judiciaire de Guinée-Bissau.

« Je veux assurer à tous les magistrats que les portes de la Cour suprême de justice seront toujours ouvertes au dialogue, afin que nous puissions surmonter les différentes contraintes que nous avons dans le secteur de la justice », a-t-il déclaré, soulignant qu’il est disponible pour coopérer avec toutes les entités opérant dans le secteur de la justice pour « atténuer les problèmes de la justice. »

Selon la Commission électorale, dans l’univers des 12 électeurs inscrits (11 conseillers et un juge), huit ont voté, un nombre avec lequel José Pedro Sambú a remporté les élections.

« Nous avons zéro vote nul et blanc et les deux autres candidats ont eu zéro vote, chacun », a annoncé le président de la commission électorale, Humiliano Alves Cardoso.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *