Guinée : La Cedeao réitère ses sanctions contre la junte et nomme Ibn Chambas comme médiateur

Le Sommet de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a pris à Accra, ce 07 novembre 2021. Les chefs d’État et de gouvernements ont pris des mesures importantes contre la junte guinéenne. A cela, elle exige la libération immédiate de l’ancien chef d’État, Alpha Condé, arrêté depuis le 05 septembre dernier.

Comme lors de sa première réaction, l’institution régionale a réitéré ses sanctions contre la junte en Guinée. Il s’agit notamment de l’interdiction de voyage et le gel des avoirs de la junte et ceux de leurs familles.

La CEDEAO exige ensuite des nouvelles autorités un calendrier detaillé pour un retour à l’ordre constitutionnel.

Enfin, elle a nommé Ibn Chambass comme médiateur dans la crise guinéenne.

Il faut préciser qu’Ibn Chambas était le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Afrique de l’Ouest et du Sahel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *