Les élections locales Portugal: Le PS gagne les 10 mairies de district à Lisbonne mais perd la grande mairie de la capitale

Le PS reste le parti ayant le plus de conseils dans le district de Lisbonne, élisant 10 des 16 maires lors des élections de dimanche, mais il a perdu la capitale au profit de la coalition de droite dirigée par le social-démocrate Carlos Moedas.

Comme en 2017, année des précédentes élections locales, le PS a élu dimanche 10 maires dans le district de Lisbonne, selon les résultats provisoires publiés par le ministère de l’Administration intérieure, car il a perdu les élections dans la plus grande ville du pays, qu’il a gouvernée pendant 14 années consécutives, mais a remporté Loures face à la CDU (PCP/PEV).

Les socialistes ont maintenu leur avance dans neuf municipalités du district : Alenquer, Amadora, Arruda dos Vinhos, Azambuja, Sintra, Torres Vedras, Vila Franca de Xira, Lourinhã et Odivelas.

Dans six des chambres qu’il a remportées, le PS a eu la majorité absolue (Alenquer, Azambuja, Arruda dos Vinhos, Torres Vedras, Lourinhã et Odivelas).

À Sintra, où Basílio Horta a été élu pour un nouveau mandat, le PS a perdu la majorité qu’il avait dans l’exécutif, obtenant cinq sièges sur une possibilité de 11.

La coalition PSD/CDS-PP/Alliance/MPT/PPM a remporté quatre sièges à Sintra, Chega – qui a fait ses débuts dans les élections locales dimanche – a remporté un siège et la CDU un autre.

Le PSD a élu quatre maires dans le district de Lisbonne, dont deux en coalition avec d’autres partis.

C’est le cas de Lisbonne, où Carlos Moedas a été élu dans une coalition réunissant le PSD, le CDS-PP, l’Aliança, le MPT et le PPM, et de Carlos Carreiras (PSD/CDS-PP), qui a remporté son troisième mandat à Cascais.

Les deux autres municipalités où le PSD a gagné sont Cadaval et Mafra, des municipalités qu’il gouvernait déjà.

A Cascais, Cadaval et Mafra, ces victoires se sont faites avec une majorité absolue dans les exécutifs municipaux, mais à Lisbonne la candidature de Carlos Moedas a obtenu sept sièges, le même nombre que le PS, qui a re-candidaté Fernando Medina.

Carlos Moedas a été élu maire de Lisbonne avec 34,25% des voix, contre 33,30% pour Fernando Medina, soit une différence d’environ 2 300 voix entre les deux.

Deux conseillers de la CDU et un du Bloc de gauche sont également entrés dans l’exécutif de la ville de Lisbonne, comme cela s’est produit en 2017.

Dimanche, la CDU n’a plus qu’un seul conseil dans le district de Lisbonne, Sobral de Monte Agraço, qu’elle gouvernait déjà et où elle a maintenu une majorité absolue dans l’exécutif, en obtenant trois mandats (les deux autres ont été distribués par le PS et le PSD/CDS-PP).

Les communistes ont perdu Loures, où Bernardino Soares a été réélu, mais ont obtenu le même nombre de sièges que le PS (quatre chacun). Le PSD a obtenu deux mandats dans cette municipalité et Chega y a gagné un conseiller.

Comme en 2017, à Oeiras, un mouvement indépendant dirigé par Isaltino Morais, ancien maire et ministre PSD, a de nouveau remporté la majorité absolue et obtenu 50,86% des voix, ce qui correspond à huit sièges, soit deux de plus que ce qu’il avait déjà.

Le PS a remporté les élections locales dans le district de Lisbonne avec 10 des 16 conseils municipaux et 32,62% des voix, selon les données provisoires du ministère de l’administration intérieure.

Après le PS, dont la part comprend des coalitions avec le Livre (Lisbonne et Cascais) et le PAN (Cascais), le deuxième parti le plus voté est le PSD, avec 27,99%, qui a mené plusieurs coalitions avec différents partis (CDS-PP, Aliança, MPT, PPM, PDR et RIR) au niveau du district et a remporté quatre conseils municipaux (Cadaval, Cascais, Lisbonne et Mafra).

En troisième position dans le district de Lisbonne se trouve le PCP-PEV, avec un conseil municipal (Sobral de Monte Agraço) et 11,29% des voix. L’autre mairie a été remportée par le mouvement indépendant dirigé par Isaltino Morais, à Oeiras, avec une majorité absolue.

Les autres majorités absolues ont été remportées par le PS (six), le PSD (deux), la CDU (une) et une coalition formée par le PSD et le CDS-PP (une).

Lors des élections de dimanche, 47,25% des 1.928.996 électeurs inscrits dans le district de Lisbonne ont voté pour élire un total de 152 mandats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *