Carla Tavares réélue maire d’Amadora

Selon la projection RTP/Católica, Carla Tavares a obtenu 42,2% à 47,2% des voix, remportant entre six et huit mandats.

La projection du sondage de sortie d’Intercampus pour CMTV indique que le candidat socialiste a obtenu entre 42,1% et 46,9% des voix.

En revanche, la coalition « Dar Voz à Amadora » (PSD/CDS-PP/Aliança/MPT/PDR), dirigée par Suzana Garcia, a obtenu 23 à 27% (3-4 sièges), selon le sondage de la RTP, et 21,9% à 25,9% des voix (2-4 sièges), selon la CMTV.

Le troisième candidat le plus voté, selon la projection de RTP/Católica, est António Borges (CDU), qui pourrait obtenir entre 8 et 11 % des voix (1 mandat), suivi de la candidate de BE, Deolinda Martin avec un vote entre 5 et 7 %, ce qui représente la perte du seul conseiller élu en 2017, Chega (5 à 7 %), PAN (5 à 2 %), IL (1 à 3 %), PPM/RIR (1 %) et MAS (1 %).

Le conseil municipal d’Amadora est présidé par le PS depuis 1997, lorsque le socialiste Joaquim Raposo a remporté les élections locales de cette année-là, mettant fin à 18 ans de gestion par la CDU.

L’exécutif actuel est formé de sept membres élus du PS, deux de la coalition Amadora Mais (PSD/CDS-PP), un de la CDU (PCP/PEV) et un de BE.

Sont en lice pour la présidence du conseil municipal d’Amadora l’actuelle présidente, Carla Tavares (PS), Suzana Garcia (PSD/CDS-PP/Aliança/MPT/PDR), António Borges (CDU), Deolinda Martin (BE), José Dias (Chega), Carlos Macedo (PAN), Gil Garcia (MAS) et Nuno Ataíde (IL).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *