La Guinée-Bissau marque son indépendance en passant d’une génération d’échecs à une génération concrète – PR

Le président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embaló, a déclaré dans un message à la nation aujourd’hui à l’occasion du 48e anniversaire de l’indépendance que le pays vit un moment de changement, passant d’une génération d’échec à une génération concrète.

Umaro Sissoco Embaló a déclaré que les Guinéens se sentent « plus fiers » de leur pays, qui, selon lui, a sauvé sa crédibilité interne et externe, résultat d’une diplomatie visant à accroître la respectabilité et la confiance des partenaires internationaux.

« Nous avons entamé un nouveau cycle politique qui coïncide avec un net changement de génération. D’une génération qui a fait face aux échecs enregistrés au cours des 48 années d’indépendance à une génération qui, aujourd’hui, est déterminée à tracer un nouveau chemin pour la Guinée-Bissau. Ce n’est pas par hasard que j’ai appelé cette génération – qui est la mienne – la génération concrète », a-t-il souligné.

Le président guinéen a également estimé que le pays traverse un moment de stabilité politico-institutionnelle, ce qui a favorisé l’attraction des investissements directs étrangers, qui permettront le développement socio-économique.

Umaro Sissoco Embaló invite le peuple bissau-guinéen à prendre part à la lutte contre les maux qui affectent la bonne marche du pays.

« Nous avons le devoir et la responsabilité, en tant que citoyens et patriotes, de préserver les réalisations que nous faisons et le respect que nous gagnons en Afrique et dans le monde, ce qui nécessite la mise en œuvre d’actions plus énergiques et plus efficaces à l’intérieur du pays, avec un accent particulier sur la lutte implacable contre la corruption et l’injustice », a noté le chef de l’État.

M. Embaló a salué les mesures prises par les autorités guinéennes pour affronter et combattre la pandémie de covid-19, mais a déclaré qu’il était nécessaire d' »accroître la capacité d’organisation et de résilience » contre la maladie.

Toujours au sujet du covid-19, le Président a appelé le peuple de Guinée Bissau à engager une « réflexion profonde et permanente » sur la meilleure façon de préserver l’unité et la cohésion du pays.

La Guinée-Bissau est devenue indépendante, unilatéralement, le 24 septembre 1973 et ne sera reconnue comme telle par le Portugal, alors puissance colonisatrice, que le 10 septembre 1974.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *