Infrastructures maritimes : BOAD met à la disposition de la Guinée Bissau 15 milliards de FCFA pour le dragage du port de Bissau

Le ministre des transports et des communications, Augusto Gomes, a déclaré que les préparatifs étaient en cours pour lancer les travaux de dragage du port de Bissau et la construction d’un port sec, avec un investissement prévu de 15 milliards de francs CFA.

Dans une interview publiée dans la dernière édition du journal « Nô Pintcha », le ministre a déclaré que la somme en question était disponible depuis 10 ans, sous forme de prêt à la Guinée-Bissau, mais qu' »en raison de l’instabilité politique constante, nous n’avons pas réussi à la débloquer jusqu’à présent ».

« La semaine dernière, j’étais à Lomé, au Togo, en mission pour trouver les moyens de débloquer le fonds auprès de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et il semble que ce gouvernement parviendra à débloquer cet argent », a-t-il déclaré.

M. Gomes a déclaré que le déblocage de cet argent était subordonné à une gestion organisée et transparente du port, condition qui, selon lui, n’a pas été remplie depuis quelques années.

Selon le gouverneur guinéen, la BOAD a déjà autorisé le retrait du prêt et un représentant de la banque de financement dans le pays sera présent tout au long du processus.

M. Gomes a fait valoir que le dragage du port de Bissau pourrait résoudre tous les problèmes de l’économie nationale, et a déclaré que la construction d’un port sec visait à décongestionner le seul port commercial dont dispose le pays.

« Les contraintes observées pendant la saison actuelle de commercialisation des noix de cajou ne se répéteront pas l’année prochaine, car nous serons alors en mesure de disposer d’un port alternatif pour divers services d’importation et d’exportation », a promis M. Gomes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *