Le Cabo Verde et la Guinée-Bissau étudient la liaison maritime entre deux pays

Cette information s’inscrit dans le cadre de la visite que le ministre de la Mer Paulo Veiga effectue en Guinée-Bissau et qui a déjà comporté des rencontres avec l’administration des ports bissau-guinéens, après avoir visité les ports de Bissau, principale infrastructure portuaire du pays, et de Bubaque, une des îles de l’archipel des Bijagos.

« Une liaison maritime entre le Cabo Verde et la Guinée-Bissau a été un autre des sujets abordés pour améliorer les relations économiques entre les deux pays, en plus de la coopération au niveau de la formation professionnelle et universitaire sur le Campus do Mar », a indiqué l’information du ministère de la Mer.

La visite de Paulo Veiga en Guinée-Bissau est accompagnée de techniciens de l’entreprise publique Enapor, qui gère les ports cap-verdiens, et de l’Institut cap-verdien des ports maritimes.

Selon les mêmes informations, Paulo Veiga a également participé à une réunion technique avec les opérateurs locaux,  » afin de trouver les meilleures solutions en termes d’infrastructures et de gestion portuaires et dans le domaine du transport maritime,  » notamment pour les liaisons maritimes entre les îles et le continent.

« En ce qui concerne cette liaison, l’équipe technique conjointe étudie l’état de navigabilité de navires tels que le Kriola et le Liberdadi [ferries opérant au Cabo Verde] », a ajouté le ministère.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *