Media: Directeur général de RDN accuse Radio Capital FM d’être au service de quelqu’un pour dénigrer son image

Le directeur général de la National (RDN) a accusé Radio Capital FM d’être au service de quelqu’un pour dénigrer son image.

Mama Saliu Sané, qui s’exprimait jeudi lors d’une conférence de presse, réagissait aux informations diffusées par la radio , selon lesquelles le rédacteur en chef et le directeur de l’information de RDN ont démissionné en raison de la mauvaise gestion des fonds mis à la disposition du conseil d’administration de RDN.

M. Sané a déclaré qu’il était en colère contre Radio Capital FM qui ne l’a jamais contacté pour confirmer les accusations portées contre lui, soulignant qu’il était fatigué d’être attaqué par ses collègues.

Saliu Sané a déclaré qu’il avait reçu une demande de démission conjointe du rédacteur en chef, Huco Correia, et du directeur de l’information, Iaiá Baldé, dans laquelle les deux hommes justifiaient leur décision de démissionner par les défaillances de la salle de rédaction qui se répercutent sur les services d’information, le manque de coopération des collègues journalistes et aussi le manque de conditions de travail.

Cependant, le directeur général de RDN a déclaré qu’il n’accepterait pas la démission des deux personnes, car ce ne sont pas elles qui sont touchées par ce qui s’est passé, à moins qu’elles ne déclarent qu’elles ne sont pas intéressées à reprendre leur poste.

Il a justifié que la RDN manque, actuellement, de moyens matériels, depuis les véhicules pour transporter le personnel jusqu’aux équipements de travail.

Il a ajouté que depuis son arrivée pour la deuxième fois, en tant que chef du RDN, il s’est toujours occupé de tous les problèmes du personnel : ressources financières, sanitaires et matérielles.

Interrogé sur l’achat de émetteurs pour 37 millions, il a répondu qu’il ne fait pas partie de la direction et que le montant qu’il a vu dans les documents est de 27 millions, ayant déclaré avoir reçu le matériel qui avait déjà été payé avant son arrivée.

Saliu Sané a raconté que tout s’est passé il y a trois jours. Le journaliste qui devait présenter le bloc prolongé de 19h n’est pas venu, il n’y a donc pas eu de journal , seulement des chansons et l’indication des nouvelles.

Il a déclaré que le journal de 20 heures était lu un peu tard par lui-même, lorsqu’il s’est rendu compte que la ponctualité de la présentation du journal de 20 heures n’était pas respectée.

Il a ajouté qu’après le journal , il a appelé le directeur de l’information pour s’informer de la faute, qui lui a répondu qu’il ne savait pas, car personne ne l’avait informé, et qu’il a donc demandé aux deux personnes de présenter par écrit tout ce qui s’était passé en 48 heures.

Il a déclaré qu’à sa grande surprise, les deux hommes lui ont présenté une démission commune, au lieu de désigner le responsable de ces défaillances dans la présentation des bulletins d’information de 19 heures et de 20 heures.

Il a déclaré que c’est dans ces circonstances qu’il a entendu Radio Capital FM rapporter que les deux journalistes de RDN avaient démissionné en raison de la mauvaise gestion de l’organisme, citant des « sources liées à RDN ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *