RECRUTEMENT DE PLUS DE 10000 POLICIERS : Trois partis de l’opposition parlementaire dénoncent un abus

Le Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cabo Verde, l’Union pour le changement et l’Assemblée du peuple uni – Parti démocratique de Guinée-Bissau ont formulé une plainte contre le ministère de l’intérieur pour un recrutement abusif de 10000 policiers.

« Dans ce même parcours de violations des lois du pays, nous avons assisté au titulaire de ce portefeuille dans une véritable campagne électorale millionnaire, parcourant tout le territoire national en dilapidant les deniers publics », lit-on dans le communiqué transmis à la presse.

Les partis condamnent également les « actions violentes récurrentes des forces de sécurité », qui violent toutes les « règles et les droits des citoyens ».

En ce qui concerne le dernier cas, survenu lundi à Bafata, où des jeunes ont été humiliés et torturés par les forces de sécurité alors qu’ils s’apprêtaient à réclamer le droit à l’électricité, les trois partis demandent la démission du commissaire de police de Bafata.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *