Covid-19 : L’Europe appliquera le modèle de certificat numérique aux pays tiers

Le ministre portugais des affaires étrangères, Augusto Santos Silva a déclaré aujourd’hui que le modèle défini en Europe pour le certificat numérique qui permet de voyager dans la région sera appliqué aux pays tiers, répondant ainsi aux préoccupations de l’Union africaine (UA).

« La prochaine étape [à la lumière du règlement qui entrera en vigueur le 1er juillet] est d’utiliser les principes de ce modèle pour les négociations avec les pays tiers concernant la reconnaissance réciproque des vaccinations », a déclaré Santos Silva.

Santos Silva s’est exprimé lors de la conférence de presse qui a clôturé la 11e réunion ministérielle entre l’Union européenne et le Cabo Verde, cet après-midi à Lisbonne, qui a été présidée par la présidence portugaise du Conseil de l’Union européenne (UE).

Lors de la réunion, dans un format hybride, le ministre d’État et des Affaires étrangères a représenté le Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell.

« Le certificat numérique est un règlement de l’Union européenne, avec une application directe dans l’UE et des règles qui visent à faciliter la circulation interne dans l’espace Schengen, et le vaccin est l’une des trois conditions permettant cette facilitation de la circulation, avec l’immunisation ou le test négatif », a expliqué le ministre portugais.

Selon M. Santos Silva, « en ce qui concerne la vaccination, ce qui est prévu est la vaccination complète, avec une ou deux doses, selon le cas, effectuée au moins 14 jours avant le voyage et d’un des vaccins approuvés par l’Agence européenne des médicaments ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *