CAP-VERT : L’ancien Ministre Luis Filipe Tavares poursuivi pour corruption

Le ministère public cap-verdien a ordonné l’ouverture d’une enquête criminelle sur la promesse présumée de biens à l’ancien ministre des Affaires étrangères, Luís Filipe Tavares, à la suite de la nomination du consul honoraire du Cap-Vert en Floride, César do Paço. Dans un communiqué, le ministère public a déclaré que  » en question sont des faits susceptibles d’intégrer, pour l’instant, la pratique du crime de corruption, prévu et puni par le droit pénal cap-verdien.

Le ministère public a indiqué que l’enquête est menée par le département central des poursuites pénales du bureau du procureur général, mais que lorsqu’elle sera terminée, « sera rendu public le contenu de l’ordre de fermeture de l’institution, qui est tenu secret par les tribunaux ».

La polémique sur le cadeau présumé d’une voiture Mercedes, d’une valeur de 45.000 euros, a explosé à la veille des élections législatives du 18 avril, dans un grand reportage de la chaîne de télévision portugaise SIC.

Dans le reportage, la chaîne montre des documents dans lesquels l’ancien ministre des affaires étrangères, Luís Filipe Tavares, aurait demandé au concessionnaire Mercedes de Praia une offre d’achat d’une voiture haut de gamme.

L’ancien chef de la diplomatie aurait envoyé un courriel contenant le prix au conseiller et président de la Fondation César do Paço, trois jours précisément après avoir obtenu l’autorisation des États-Unis d’Amérique de nommer César do Paço consul honoraire de Cabo Verde en Floride.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *