MISSION DU FMI À BISSAU : Vers la mise en œuvre d’un programme associé

Le ministre des Finances, João Alage Mamadu Fadia a annoncé que d’ici le premier trimestre de 2022, la Guinée-Bissau pourrait avoir un programme associé au financement normal avec le Fonds monétaire international (FMI).

Il a fait cette annonce à la fin des travaux de la première journée de la réunion avec une mission virtuelle du personnel du FMI, qui se déroule du 28 avril au 12 mai 2021.

Les techniciens du FMI rencontrent les autorités nationales par vidéoconférence pour discuter d’un programme de suivi, couvrant la période de juin à décembre 2021. Selon le ministre des Finances, la mise en œuvre du programme fera l’objet de trois révisions, à savoir : en septembre et décembre de cette année et en mai 2022.

« Si ces examens sont satisfaisants, la Guinée-Bissau bénéficiera désormais d’un programme de facilité de crédit élargie, qui est normalement soutenue financièrement par le Fonds monétaire international », a déclaré Mamadu Fadia.

A la question de savoir si la présence du FMI aura à voir avec le respect des directives de l’organisme financier international, le ministre des Finances a répondu qu’il y a des conditions de discussion avec le FMI et parce qu’il y a aussi un gouvernement qui veut établir un programme avec le FMI, notant que les économies fragiles comme celle de la Guinée-Bissau ont toujours besoin du suivi du FMI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *