EXPOSITION UNIVERSELLE DE DUBAÏ : La commissaire générale s’inquiète du manque de moyens pour l’acquisition de matériels

La commissaire générale de l’Expo 2020 de Dubaï en Guinée-Bissau, Francisca Maria Monteira e Silva Vaz (Zinha Vaz), s’est dite préoccupée par le manque de moyens financiers pour l’acquisition du matériel qui sera présenté à l’Expo 2020 de Dubaï, reportée à juillet 2021.

Francisca s’exprimait après son audience avec le Président de la République, Úmaro Sissoco Embaló. Zinha Vaz a expliqué que la réunion s’inscrit dans le cadre de la préparation de l’exposition universelle de Dubaï.

« Nous sommes venus pour deux raisons : d’abord, pour remettre l’invitation au président Sissoco, car les organisateurs souhaitent la présence du président de la République le jour de la présentation de la Guinée-Bissau.

Deuxièmement, lui demander d’utiliser sa magistrature d’influence auprès du gouvernement en ce qui concerne le parrainage pour la participation du pays avec capacité et dignité à l’exposition », a-t-il souligné.

Selon la commissaire générale, l’événement était prévu pour octobre 2020. Mais en raison de la pandémie, il a été reporté au 1er octobre 2021 et devrait se poursuivre jusqu’au 31 mars 2022.

La Guinée-Bissau doit se produire le 12 janvier 2022 et le thème principal avec lequel elle concourra à l’Expo 2020 est « Rêver pour construire un avenir » et appartient au pavillon des opportunités.

Il a assuré que, malgré le manque de moyens financiers, le pays pouvait préparer son pavillon. La Guinée-Bissau dispose déjà d’un pavillon fourni par la commission, grâce à l’aide de la Commission européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *