Construction de routes : Citoyens saluent l’initiative du Président de la République et appellent à la mise en place des dos d’âne

Certains citoyens guinéens ont exprimé leur satisfaction quant aux travaux de goudronnage de certaines routes de Bissau, mais ils craignent les excès de vitesse et demandent la construction de  » dos d’âne « , comme moyen de réduire les risques d’accidents.

Le gouvernement bissauguinéen, à l’initiative du président de la République, Umaro Sissoco Embaló, avec le soutien de certains chefs d’État des pays de la sous-région, a lancé depuis septembre 2020 la construction des routes de la « Cabana », du nom du président sénégalais Macki Sall, et de la « zone 7 », du nom du président congolais Dennis Sassou Nguessou, à un peu plus de deux kilomètres de distance.

Votre journal a interrogé la population sur les avantages du goudronnage des routes en question, Feliciano Mendes, Samedi Sunquê, Jenito Augusto Fonseca, Jano António Té, Virgílio Pedro Sá et Artemisa Florindo Batista ont été unanimes à défendre non seulement la construction de dos d’âne sur l’avenue Dinnis Sassou Nguesso pour réduire la vitesse et donc le risque d’accidents, ainsi qu’une gestion stricte par la municipalité de Bissau de ces routes, pour empêcher la pratique d’activités commerciales sur les trottoirs, ainsi que dans les voies de circulation.

Feliciano Mendes s’est dit très satisfait de la construction de l’avenue Macki Sall, qui est en phase finale, soulignant qu’il appartient désormais à la mairie de Bissau d’assumer sa responsabilité de gestionnaire de la ville pour ne pas laisser la route être envahie par les commerçants, à l’instar de ce qui se passe dans l’Avenida dos Combatentes da Liberdade da Pátria, pour faciliter la circulation des voitures et des personnes.

Samedi, Sunquê a plaidé pour la conservation des infrastructures pour le bien du pays et a demandé au conseil municipal de Bissau d’empêcher la vente de produits sur le bord des routes, tant dans l’avenue Macki Sall que dans l’avenue Dennis Sassou Nquesso, après l’achèvement des travaux.

Augusto Fonseca a salué l’engagement du Président de la République de Guinée-Bissau à soutenir l’exécutif dans l’amélioration de l’état des routes de la capitale guinéenne.

En ce qui concerne les activités commerciales qu’ils exercent le long de la route encore en construction, Jenito Fonseca a déclaré que le conseil devrait adopter une autre attitude maintenant et après la remise de la route pour empêcher de telles pratiques.

À son tour, Jano António Té a jugé bonne l’idée du chef de l’État de donner à la rue le nom de Dinnis Sassou Nguesso, car grâce à cette initiative, la route en question, qui était dans un état de dégradation depuis plusieurs années, est maintenant goudronnée.

« Le goudronnage de cette route (Avenue Dennis Sassou Nguesso,) facilitera le déplacement de ses habitants vers le centre ville et le transport des patients vers l’hôpital Simão Mendes et au-delà », a déclaré Jano Té.

Interrogé sur la taille de la route, Jano Antoni Té a rappelé que la section est construite avec le soutien du président de la République du Congo, il n’est donc pas possible d’augmenter sa largeur en raison des coûts de compensation pour les propriétaires des propriétés construites le long de la route.

Virgilio Pedro Sá a décrit la réhabilitation de la route comme étant très bonne et a également remercié le président bissauguinéen Umaro Sissoco Embalo.

Il a déclaré que la requalification de ces routes facilite la circulation des transports urbains, connus sous le nom de toca-toca et par conséquent l’accès des personnes au centre ville et aux institutions de services sociaux.

Virgilio Sá a demandé à l’exécutif de poursuivre les travaux d’amélioration de l’état des routes sur tout le territoire national.

Artemisa Florindo Batista a demandé au Président de la République de procéder au goudronnage des routes, non seulement à Bissau, mais aussi dans les régions intérieures du pays, pour faciliter le transport des malades vers Bissau.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *