ÉDUCATION: La Guinée-Bissau rouvre ses écoles

Le gouvernement a décidé de lever la décision de fermeture des classes au niveau du secteur autonome de Bissau. Cette décision a été prise après l’expiration de l’état de calamité. La décision est contenue dans la déclaration du Conseil des ministres de ce jeudi 18 février 2021.

Depuis le 23 janvier dernier, les classes étaient fermées sur toute l’étendue du territoire dans le cadre de l’adoption de mesures visant à endiguer la propagation du nombre de cas de coronavirus en Guinée-Bissau. Le gouvernement a également prolongé l’état de calamité, toujours en vigueur, de trente jours supplémentaires.

En ce qui concerne le déclenchement de l’épidémie d’Ebola, l’exécutif a décidé de remettre sur pied l’équipe de confinement d’Ebola qui avait été mise en place en 2014/2015 et de maintenir les frontières avec la République de Guinée-Conakry ouvertes aux trois points d’entrée, à savoir Buruntuma, Pitche-Fulamore et Cuntabane.

Dans la partie délibérative, le Conseil des ministres a approuvé le programme de la campagne agricole de la saison sèche 2021/2022 et le budget correspondant, en établissant, « par ordre du Premier ministre », une Task Force comprenant le vice-premier ministre, les ministres de l’Agriculture, de l’Economie, des Finances et des Affaires étrangères pour la mobilisation des fonds nécessaires à la pleine mise en œuvre du programme.

La plénière a également approuvé le projet de numérisation de la poste de Guinée-Bissau (ecp). À cet égard, il a autorisé le ministre des Transports et des Communications à diriger et à suivre le processus de négociation avec le groupe NUMHERIT SA, visant à établir un partenariat public-privé pour la transformation numérique de la poste de Guinée-Bissau (ecp)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *