DINO SEIDI, Nouvel Ambassadeur de la Guinée Bissau en Arabie Saoudite  : Un diplomate chevronné

Dino Seidi, nouvellement nommé ambassadeur de la Guinée Bissau au Royaume d’Arabie Saoudite n’est pas en terrain inconnu. Le diplomate connait très bien ce pays pour avoir dirigé à sept reprises la mission de la Guinée-Bissau pour le pèlerinage à la Mecque.

Dino Seidi qui vient d’être nommé par décret présidentiel n°08/2021 est un diplomate chevronné. Il a été pendant longtemps au ministère des Affaires étrangères où il a occupé de multiples fonctions. Avant sa nomination par le chef de l’État, le Général Umaro Sissoco Embaló, il est jusqu’à sa nomination  secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, des communautés et de la coopération internationale.

L’homme est aussi un haut fonctionnaire aux Affaires étrangères où il a dirigé plusieurs services. Il a même eu à occuper le poste de secrétaire d’État à la coopération internationale et aux communautés dans l’exécutif dirigé par Baciro Dja en 2015. Dino Seidi a également été appelé à occuper le poste de secrétaire d’État aux communautés dans le gouvernement du Premier ministre de l’époque, Général Umaro Sissoco Embaló, en 2016 devenu aujourd’hui Président de la République.

Originaire de Xitole, dans la région de Bafatá, dans l’est de la Guinée-Bissau, Dino Seidi est né le 15 Mars  1964. Fils d’un érudit de l’islam, le nouvel ambassadeur de la Guinée Bissau au Royaume d’Arabie Saoudite cumulait l’enseignement coranique et l’école occidentale. Brillant élève, il a fait un parcours exceptionnel du primaire jusqu’au supérieur Diplômé en relations internationales de l’Institut supérieur des sciences sociales et politiques de l’Université technique de Lisbonne, en 1996, Dino Seidi, il a aussi fait des études en diplomatie à l’université de Beijing (Chine) et à l’université de Strasbourg (France).

Polyglotte, Dino Seidi parle le Portugais, l’anglais, le Français mais aussi l’Arabie. Donc le Président Umaro Sissoco Embaló a vu juste en portant son choix sur ce diplomate qui a fait ses preuves partout où il est passé. Auparavant, il a même été nommé par l’ancien Président Malang Bacaye Sanhá comme ambassadeur de la Guinée Bissau  en Libye. Cependant, avec la crise libyenne, il n’a jamais pris fonction à Tripoli.

Entre 2004 à 2009, il a été consul de la Guinée-Bissau en France, puis chef du protocole de la Présidence de la République de 2010 à 2012. En 2014, il a été nommé inspecteur général diplomatique et consulaire.  Avec sa nomination, les relations diplomatiques entre les deux pays vont prendre une nouvelle allure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *