Convocation de Ousmane Sonko pour affaire de Viol : Ça chauffe partout à Dakar

Le député Ousmane Sonko, leader du parti Pastef/les Patriotes du Sénégal a été convoqué aujourd’hui devant la section de recherches de la gendarmerie pour des accusations de viol. Le farouche opposant au Président de la République, Macky Sall est accusé par une fille du nom de  Adji Sarr qui travaillait dans un salon de massage situé non loin des cimetières Saint-Lazare de Dakar.

Selon la fille, le député a abusé d’elle à plusieurs reprises en le menaçant avec des armes. En conférence de presse hier, Ousmane Sonko a reconnu qu’il fréquentait ce salon de massage pour soigner ses douleurs lombaires mais n’a jamais violé la famille. Pire, il accuse le Président Macky Sall d’être derrière ce complot pour éliminer encore un adversaire.

Face à la presse, hier, à son domicile, il avait appelé ses militants à la résistance. Tôt ce matin, ces derniers ont pris d’assaut la Cité « Keur Gorgui » où habite le candidat arrivé troisième à la présidence de 2019. Beaucoup de policiers ont été envoyés chez lui pour dispersés la foule surtout dans un contexte d’interdiction des rassemblements sur toute l’étendue de la région de Dakar. Les militants de Pastef ont opposé une farouche résistance.

Des boutiques de commerce comme celle du célèbre groupe français Auchan ont été incendiées. Des véhicules ont été aussi saccagés par les manifestants très remontés contre le Président Sall. Durant toute la journée, les jeunes de Pastef ne cessent de manifester. La tension risque d’être rude dans les prochains jours.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *