Le directeur financier du ministère de l’énergie détourne 22 millions de franc cfa

Le directeur financier du ministère de l’énergie et des ressources naturelles, Joaquim António da Silva, a confirmé à la police judiciaire (PJ) qu’il avait détourné 22 millions de francs CFA collectés auprès du Trésor public et qu’il aurait remis 19 millions de francs CFA à un voyant (muru) pour multiplier la somme par 40 à 50 millions de francs CFA et rétablir ensuite la part du ministère.

Joaquim António da Silva a été arrêté vendredi dernier, 30 octobre 2020, par la police judiciaire, après la déclaration de la disparition de 22 millions de francs CFA.

Selon le site web de Capital News, une partie de cette somme était destinée aux travaux préparatoires de la réunion du Conseil des ministres de l’Organisation pour la valorisation du fleuve Gambie (OMVG), un total de 19.947.500 francs CFA, 3.429.680 francs CFA étaient destinés au paiement d’un « Ordre de mission », par le ministre Jorge Malú.

Le suspect, selon les informations du journal O Democrata, a d’abord nié avoir détourné l’argent, affirmant qu’il avait été volé à son ami, parce que la vitre de la voiture était baissée et que quelqu’un en a profité pour ouvrir la porte et prendre la mallette qui contenait l’argent.

« Après quelques heures d’interrogatoire, il nous a finalement avoué qu’il avait détourné l’argent et remis 19 millions de francs CFA à un voyant afin qu’il puisse le multiplier par 40 ou même 50 millions de francs CFA et seulement ensuite rendre la part du ministère », nous a dit notre source.

Le démocrate a appris que le médium vit dans le quartier de Cuntum Madina, mais qu’il rencontrait le suspect dans son bureau du quartier militaire. Selon la source, Joaquim António da Silva ne connaît même pas la maison du voyant qui lui avait promis de multiplier l’argent.

Selon la source, les agents de la PJ sont allés avec un témoin qui connaît la maison du voyant mais n’a pas pu le trouver. Et il souligne qu’en ce moment, la voyante sera en fuite et que la police continuera à faire son travail.

« Joaquim a donné au voyant 19 millions de francs CFA. Le reste des trois millions de francs CFA a été remis au chauffeur et il a transmis tout l’argent à la PJ, qui enquête sur l’affaire », nous a dit notre source, pour s’assurer que Joaquim António da Silva, est toujours emprisonné dans les locaux de la PJ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *