L’hôpital national Simão Mendes de Bissau : Un cadavre a disparu à la morgue

Un autre cadavre a disparu dans la petite morgue de l’hôpital national Simão Mendes. Cette fois, c’est un homme qui est mort le 28 du mois dernier et le 4 septembre, la famille a signalé sa disparition.

Le responsable de la maison mortuaire est déjà  avec les autorités judiciaires et est toujours emprisonné à Bissau.

Selon la Rádio Sol Mansi le défunt est mort depuis le 28 août. Le même jour, le corps a été transporté à la morgue de l’hôpital Simão Mendes en attendant l’arrivée de ses enfants et de son frère qui étaient à l’étranger.

Dans une interview accordée à RSM, l’un des plus jeunes frères du défunt, Serifo Monteiro, a expliqué que le corps devait rester à la morgue pendant une semaine et qu’après ces jours-là, la famille voulait enterrer le corps et l’étonnement a été de voir que sur la liste le prélèvement du corps a été déchargé par une personne qui n’a même pas signé le livre officiel de l’hôpital.

Une source a confié à RSM qu’après que le corps ait disparu à la morgue, le corps d’une autre femme a été mis dans le même tiroir.

Cependant, dans un entretien avec la radio , le directeur général du HNSM, Agostinho Semedo, regrette ce qui s’est passé et promet une enquête sur l’affaire.

La victime en question était âgée de 64 ans et père de 7 enfants, elle est décédée le 28 août dernier. Pour l’instant, la famille attend la conclusion de l’enquête.

C’est un nouvel épisode de la disparition des corps à la morgue du HNSM.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *