Le PAIGC reconnaît Umaro Sissoco Embaló comme président de la République

La 2e vice-présidente du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) a déclaré que son parti, par l’intermédiaire de son président et de sa direction, avait toujours promis d’être le premier à reconnaître Umaro Sissoco Embaló le jour où la Cour suprême de justice, revêtue des habits de la Cour constitutionnelle, rendrait son verdict final. Dans des déclarations à la presse, ce mercredi, après la rencontre avec le président de la République Umaro Sissoco Embaló, Maria Odete Costa Semedo a déclaré que son parti est guidé par la légalité et respecte les lois.

« La direction du parti respectera même si elle n’est pas d’accord avec la voie qu’elle a empruntée. Parce que ce qu’ils nous disent dans l’Accord, s’ils le savaient, pourquoi ils ont mis si longtemps à prendre cette position dès la première heure où le PAIGC s’est interposé devant la Cour suprême », a interrogé Semedo.

Ella  a ajouté qu’ils ont mis tant de temps et qu’ils ont pénalisé le peuple bissauguinéen pour arriver finalement à un accord qui dit que cela ne vaut pas la peine de perdre autant de temps.

Odete Semedo a informé qu’ils ont eu une conversation avec le Président de la République sur la gouvernance et certains aspects de la politique bissauguinéenne, promettant de prendre la question à discuter au sein du parti afin de tirer leurs conclusions, puis de rencontrer à nouveau le Chef de l’Etat.

Il a déclaré que le PAIGC réitère le statut de vainqueur des élections législatives.

Lors de la rencontre avec le Président de la République, PAICG était représentée par la 2ème Vice-présidente Maria Odete Costa Semedo et le Secrétaire Général Aly Hijazy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *