Covid-19 : La Guinée Bissau entre dans l’état de calamité jusqu’en décembre

La Guinée-Bissau est maintenant dans un état de calamité à cause de la nouvelle pandémie de coronavirus.

Au bout de six mois, le gouvernement a décidé de lever l’état d’urgence et de décréter la calamité, après un avis émis par la Haute Commission de lutte contre le covid-19.

« Nous n’aurons plus la barrière sanitaire. Il ne sera pas interdit de se déplacer d’une région à l’autre, mais les mesures d’éloignement physique, de port obligatoire de masques, de fermeture des discothèques, de limitation du nombre de personnes aux funérailles et aux réunions se poursuivront », a déclaré Magda Robalo, haut-commissaire à la lutte contre le Covid-19.

Les transports publics ne seront autorisés qu’avec la moitié de la capacité et dans le respect des règles de sécurité, comme jusqu’à présent. Tous les cortèges, défilés, manifestations et autres événements publics de plus de 25 personnes sont également interdits.

Depuis le début de la pandémie, 39 décès ont été enregistrés par le coronavirus dans le pays. Actuellement, il y a plus de 900 cas positives .

L’état de calamité commence ce mercredi (08.09) et se termine dans trois mois, le 8 décembre.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *