Côte d’Ivoire : les ministres en force à Paris pour soutenir Ouattara

En marge de la visite d’Alassane Ouattara en France, qui sera reçu le 4 septembre à déjeuner par Emmanuel Macron à l’Élysée, beaucoup de ministres et figures de son parti, le RHDP, ont fait le déplacement à Paris. Voici pourquoi.

Parmi les ministres composant la délégation venue à Paris soutenir la candidature d’Alassane Ouattara, figurent Sidi Tiémoko Touré (Communication, porte-parole du gouvernement), Mamadou Touré (Promotion de la jeunesse et porte-parole adjoint du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix – RHDP), Eugène Aka Ahouélé (Santé), Alain-Richard Donwahi (Eaux et Forêts), Siandou Fofana (Tourisme), Mariatou Koné (Cohésion sociale), ou encore Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP et chef d’orchestre de la campagne du président.

Objectif de leur séjour parisien (outre leurs propres rendez-vous dans leurs domaines respectifs) : défendre la candidature d’Alassane Ouattara (ADO) à la présidentielle du 31 octobre. Dans l’état-major du chef de l’État, certains dénoncent les « intoxications des opposants » et estiment qu’il faut « rééquilibrer le discours », voire « rétablir certaines vérités » dans la presse internationale sur la candidature contestée d’ADO à un troisième mandat. Ouattara et ses fidèles ont notamment été agacés par les différentes sorties de Guillaume Soro, qu’ils accusent de « jouer les victimes » dans la presse française.

Interventions médiatiques

Épaulés par l’agence de communication Image Sept, dirigée par Anne Méaux, les ministres ivoiriens présents à Paris ont donc multiplié les interventions médiatiques – Mamadou Touré sur TV5 Monde, Sidi Tiémoko Touré sur France 24… – et les rendez-vous avec les journalistes qui couvrent l’actualité ivoirienne depuis la capitale française.

Le 1er septembre, ils ont participé à un dîner de presse avec une quinzaine de journalistes dans une brasserie du quartier de Bastille. Et le 3, un autre rendez-vous – un petit-déjeuner cette fois – était prévu à l’hôtel Pullman, là encore avec des membres de la presse.

Source: JA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *