GUINEE BISSAU : LE GOUVERNEMENT GUINÉEN ANNONCE LA CRÉATION D’UN FONDS SOCIAL DE 100 MILLIONS DE FCFA POUR SOUTENIR LES VICTIMES

Le gouvernement a annoncé qu’il allait mettre en place un fonds social de 100 millions de francs CFA pour soutenir les victimes des catastrophes naturelles en Guinée-Bissau.

La décision est issue de la réunion extraordinaire du Conseil des ministres du lundi 24 août, au cours de laquelle la plénière gouvernementale a repris l’analyse et la discussion du projet de budget général de l’Etat (BGE), dont la version finale sera adoptée lors de la prochaine session ordinaire prévue le 27 août.

Concernant la pandémie causée par le nouveau coronavirus (Covid-19), le gouvernement a proposé au chef de l’État bissauguinéen, Úmaro Sissoco Embaló, la reconduction de l’état d’urgence, pour trente jours supplémentaires, sur tout le territoire national.

Suite à cette proposition, elle a recommandé à la Haute Commission d’ajouter au rapport, présenté au Conseil des ministres, d’autres éléments complémentaires, tels que l’acquisition de ressources et d’équipements pour la lutte contre Covid-19, avec un financement du gouvernement, des partenaires de coopération ou d’autres entités, ainsi que l’élaboration d’une carte illustrant l’installation de ceux-ci dans les différents points du pays.

L’état de dégradation avancé des routes du pays et de la piste de l’aéroport international Osvaldo Vieira, ainsi que les dommages sociaux causés par l’intensité des pluies en Guinée-Bissau, ont également mérité une analyse par le Conseil extraordinaire des ministres. À la suite de cette analyse, la plénière a décidé de donner son accord aux ministères des Travaux publics et de l’Urbanisme, en collaboration avec celui des Finances et des Transports et Communications, pour mettre en œuvre des mesures visant à améliorer la piste de l’aéroport Osvaldo Vieira, ainsi que l’acquisition et l’installation de scanners pour l’aéroport et les douanes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *