Guinée Bissau :La radio privée Capital FM vandalisée par des hommes armés

Les installations et les équipements de diffusion de de Capital FM, une radio très critique à l’égard du régime en vigueur en Guinée-Bissau, ont été vandalisés dans la nuit du samedi à dimanche par des inconnus. Elle n’est plus dans les capacités diffuser, a déclaré le journaliste Yankuba Danso à Lusa. « Enfin, les menaces que nous recevons depuis 2016 sont devenues réalité. Ils ont réussi à faire taire la radio », a déclaré Yankuba Danso, animateur de Frequencia Ativa, une émission de radio populaire en Guinée-Bissau, où les auditeurs critiquent ouvertement le gouvernement, les politiciens et les militaires.

Yankuba Danso a déclaré avoir « perdu le compte » à partir duquel il reçoit quotidiennement des menaces à travers ded appels téléphoniques, des messages, des vocaux et des lettres anonymes. Lesquelles menaces ont toujours averti sur la possibilité de « couper la radio ». « C’est ce qui s’est passé hier soir », a rapporté Danso.
Le journaliste a déclaré que le préposé à la sécurité qui se trouvait dans le bâtiment qui abrite la radio, sur l’avenue Nigériane, dans le district militaire, dans la banlieue de Bissau, a expliqué que c’est aux environs de 1h du matin qu’une voiture à double cabine, blanche, sans plaques d’immatriculation, s’est arrêtée devant le bâtiment et des «hommes armés et en uniforme » sont descendus et l’ont immobilisé. « Ils ont coupé les câbles des émetteurs, détruit les ordinateurs, vandalisé tout », a rapporté Yankuba Danso.

La direction de la radio se réunira ce matin pour évaluer les dégâts et prendre une position officielle.
Danso a rappelé que la direction de la station a averti à plusieurs reprises les autorités sur l’imminence d’une attaque de la radio.
Le syndicat des journalistes et techniciens des médias de Guinée-Bissau (Sinjotecs) est également intervenu plaidant en faveur de la radio, après avoir tenu des réunions avec l’état-major général des forces armées et des éléments du gouvernement.

La radio Capital FM est une initiative lancée en 2015 par un groupe de journalistes guinéens, dirigé par Lassana Cassamá, actuellement correspondant de la Voix de l’Amérique dans le pays.

Outre la station de Bissau, le groupe Capital Media, propriétaire de la radio, possède également une filiale dans l’est de la Guinée-Bissau, East FM et un journal en ligne, Capital News.
La rédaction de Bissauactu se solidarise et apporte tout son soutien à Capital Fm et à son PDG Lassana Gassama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *