Guinée-Bissau: L’Armée nationale bientôt équipée des dernières technologies de pointe

Le ministre de la Défense nationale, Sandji Fati a déclaré que l’une des préoccupations de l’exécutif est de doter les Forces armées de moyens nécessaires pour mener à bien leurs missions. Il a souligné que la transformation des transmissions oblige le pays à adopter les technologies connues sous le nom de « cyber-guerre ».

Le ministre a fait cette déclaration ce mercredi après la réunion du Haut Conseil de la Défense Nationale. La réunion a été dirigée par le chef de l’État, Úmaro Sissoco Embaló, et a servi à analyser le concept de défense nationale, considéré comme « extrêmement important » pour définir les missions.

La réunion a également permis d’aborder le projet de loi sur la programmation et les questions de santé militaire, entre autres.Le ministre de la Défense nationale a annoncé que l’institution mettra bientôt en service des appareils de test et pourra analyser les téléphones mobiles et les applications de réseau social, par exemple, wathsapp, afin de garantir la sécurité dans le pays.

Sandji Fati a déclaré que l’institution qu’il dirige travaille à la modernisation des forces armées, en leur fournissant les moyens, à savoir : le service des transmissions militaires et le contre-espionnage militaire afin de remplir pleinement leurs missions.

Le brigadier général de réserve a déclaré lors de la réunion qu’ils ont également discuté de la proposition de promouvoir certains officiers de colonel à brigadier général. Il a fait savoir que les personnes concernées avaient été en poste pendant plus de dix ans avec des grades de colonels, de sorte que le commandant suprême des forces armées a approuvé leur promotion au rang de général de brigade.

« Plusieurs membres du gouvernement ont assisté à la réunion du Conseil suprême de la défense nationale, à savoir : les ministres des Transports, des Finances, des Travaux publics, des Affaires étrangères et de l’Intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *