Le Président de la République révèle: « Il y a de la corruption à la plus haute cour de justice de Guinée-Bissau »

Une déclaration choque du Président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embaló qui pointe du doigt la Cour suprême de justice. « Il y a de la corruption dans la plus haute Cour de justice de Guinée-Bissau, qui est la Cour suprême de justice », a déclaré Umaro Sissoco Embaló, mardi (02.06), à l’aéroport international Osvaldo Vieira de Bissau, quelques instants après son arrivée d’une visite privée en France.

Le chef de l’Etat a déclaré que tant qu’il sera président, il n’y aura pas de « bandits » à la Cour suprême de justice et qu’il « a déjà une solution pour eux ». « Celui qui veut faire de la politique va au PAIGC, à Madem, au PRS ou à un autre parti et prend sa carte de militant », dit-il pointant du doigt des membres de la Cour.
Umaro Sissoco Embaló a également considéré que la « réconciliation nationale » est un « cinéma ». « Le point de vue est qu’il doit y avoir un respect mutuel entre les gens. Nous sommes des gens avec une culture d’État. Ce pays ne peut pas être systématiquement banalisé », a-t-il souligné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *