LE LEADER DE L’APU-PDGB RÉAFFIRME UNE NOUVELLE MAJORITÉ POUR SOUTENIR SON GOUVERNEMENT

Le leader de l’Assemblée populaire unie-Parti démocratique de Guinée-Bissau (APU-PDGB), Nuno Gomes Nabian, a réaffirmé ce jeudi 21 mai 2020, qu’il existe une nouvelle majorité parlementaire soutenue par le MADEM, le PRS et l’APU-PDGB, à travers un accord d’incidence parlementaire. Le Premier ministre de l’actuel exécutif a donc demandé l’ouverture du Parlement pour la présentation et, par conséquent, l’approbation de l’instrument de gouvernement de son gouvernement.
Nabiam a fait ces considérations à l’issue d’une réunion convoquée par le parti libérateur (PAIGC), vainqueur des élections législatives de mars 2019, dans le but de trouver une solution politique pour la formation du nouveau gouvernement, suite à la recommandation de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
La délégation du PAIGC qui a rencontré les partis politiques représentés à l’Assemblée nationale populaire (ANP) était dirigée par sa deuxième vice-présidente, Maria Odete Costa Semedo, et a été accompagnée de sa troisième vice-présidente, Califa Seidi, et du secrétaire permanent du parti, Aly Hijazi.
Dans une déclaration aux journalistes, Nuno Nabian a informé que l’accord signé par son parti pour la constitution de la nouvelle majorité parlementaire a déjà été remis au chef de l’État guinéen, ainsi que déposé à la Cour suprême de justice (STJ), donc « il ne devrait pas y avoir beaucoup d’attrait ».

« Ce ne sont pas les députés qui signent ou représentent le parti en signant l’accord. L’APU a signé l’accord et son président est la figure légitime indiquée pour représenter le parti dans cet acte. Notre position était claire et nous l’avons transmise à nos frères du PAIGC. Nous leur avons dit que l’APU n’a plus rien à voir avec le PAIGC, que l’accord signé a été déchiré et que l’APU a déjà signé un nouvel accord. Le Parlement doit être réouvert pour permettre à ce gouvernement de présenter son programme et de démontrer qu’il dispose d’une majorité », a-t-il déclaré.

Interrogé sur ses relations avec ses députés en tant que président du parti, M. Nabian a déclaré qu’il avait de bonnes relations avec eux. Cependant, il a admis qu’il est normal que chaque député ait sa propre vision, contrairement à ce que l’on entend par la direction du parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *