Covid-19 : L’ambassadeur appelle la communauté bissaugguinéenne à finir le Ramadan chez elle

L’ambassadeur de Guinée-Bissau au Cap-Vert a appelé aujourd’hui toute la communauté bissauguinéenne de l’archipel à prier chez elle et à ne pas se rendre au parc du 5 de Julho pour la fête de la fin du Ramadan.

La fin du Ramadan étant prévue pour ce week-end, M’Bala Fernandes et les représentants des deux plus grandes mosquées de la ville de Praia, la mosquée de la Safende et l’Achada Grande Frente, appellent à « une collaboration et une compréhension maximales » des musulmans afin qu' »il n’y ait pas d’irrespect » de l’ordre établi par les autorités capverdiennes.

Habituellement, pour clore cette période, a-t-il souligné, les gens s’habillent de manière traditionnelle pour louer Dieu et le remercier d’avoir passé ensemble la période de réflexion et de religiosité, mais cette année, cela ne sera pas possible en raison de la pandémie du nouveau coronavirus.

« Malheureusement, cette année ne sera pas possible pour des raisons qui dépassent la volonté de l’État et de chacun. Espérons que nos frères et sœurs musulmans perpétuent cette tradition de manière isolée, en famille, et qu’ils respectent les règles édictées par les autorités sanitaires du Cap-Vert », a-t-il lancé, en rappelant qu’ils le font pour le « bien commun ».

M’Bala Fernandes a également profité de l’occasion pour appeler à l’implication de tous dans la lutte contre cette maladie mondiale.

Renforçant cet appel, les représentants des deux mosquées, Alu Baldi et Dueno Dabo, ont demandé à chaque musulman de prier chez lui, avec sa famille, et d’avoir la foi qu’ils prieront ensemble la fête de la « Tabaski ».

SOURCE – INFORPRESS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *