Guinée-Bissau. Madem G-15 demande au Parlement d’investir Sissoco Embaló avant ce 19

Le coordonnateur du Mouvement pour l’alternance démocratique (Madem G-15), Braima Camará a exhorté au parlement de la Guinée-Bissau d’investir Umaro Sissoco Embaló, en tant que Président de la République, avant ce 19 février. « Nous espérons que le Parlement aura le bon sens de fixer la date de l’investiture du Président de la République, dans une cérémonie qui ne pourra pas aller au-delà du 19 février 2020 », a déclaré Braima Camará, lors d’une conférence de presse convoquée par les partis et les dirigeants politiques qui ont soutenu Umaro Sissoco Embaló au second tour de l’élection présidentielle du 29 décembre 2019.

Pour le leader de Madem- G15 « rien n’empêchera Umaro Embaló d’être consacré Président de tous les Bissau-guinéens » et que la Cour suprême de justice elle-même, où se déroule un contentieux électoral suite à l’appel de Domingos Simões Pereira, « a compris ce message ».

Braima Camará a déclaré qu’il envoyait « un message clair aux forces occultes internes et externes » qu’elles veulent frauder la volonté des Bissau-guinéens, les avertissant que « toute manœuvre aura une réponse ».

Le coordonnateur de Madem G-15 a souligné qu’il est incompréhensible qu’une même affaire soit appréciée plus d’une fois par la Cour suprême de justice.

Le chef du parti a rappelé que la Commission nationale électorale (CNE) s’est déjà prononcée sur les résultats des élections, donnant la victoire à Umaro Sissoco Embaló et exhortant le gouvernement à assumer ses responsabilités.

Braima Camará a souligné que l’investiture du nouveau président devrait être le principal programme du pays en ce moment et a averti la CEDEAO (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) de sa responsabilité face à l’impasse politique en Guinée-Bissau.

Source : Lusa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *