Guinée Bissau : Satisfaite du déroulement de la présidentielle, la CEDEAO félicite Umaro Sissoco Embalo.

La Commission de la CEDEAO ne fait pas dans le clair-obscur à propos de l’issue du second tour de la présidentielle, en Guinée Bissau. Elle reconnait le Général Umaro Sissoco Embalo comme le nouveau président. La CEDEAO qui a envoyé une mission d’observation composée d’une soixantaine de membres, l’a fait savoir dans un communiqué parvenu à la rédaction de bissauactu ce mercredi 22 janvier.

Après avoir pris acte de ce que Umaro Sissoco Embalo a obtenu 53,55% des voix selon les résultats définitifs publiés par la Commission nationale électorale, la Commission de la CEDEAO a adressé ses félicitations au candidat du Mouvement pour l’Alternance démocratique.

Recommandation est ensuite faite aux « différents organes et institutions impliqués dans le processus électoral de finaliser rapidement leurs travaux afin de permettre l’investiture du nouveau président, indispensable à la normalisation politique et institutionnelle de la Guinée Bissau ».

Ce communiqué de la CEDEAO risque de faire jaser à Bissau et pour cause. Le Parti africain pour indépendance de la Guinée et du cap-vert dont le candidat a perdu ces élections, selon la CNE, a engagé la bataille judiciaire pour faire annuler les résultats du scrutin. À cet effet, la Cour suprême a été saisie à deux reprises et l’instance suprême a exigé le recomptage des voix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *