Accord Nuno Gomes Nabiam /Umaro Sissoco Embalo : Un crime contre la patrie,selon PAIGC

La Direction de la Campagne Nationale du Parti Africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap Vert a considéré que l’acte de signature à Dakar (Sénégal) de l’accord entre Nuno Nabiam et Umaro Sissoco Embalo est un « crime contre la patrie ».

« Une patrie forgée dans la lutte avec le sacrifice et la sueur de grands bissauguinéens comme Amílcar Cabral, Domingos Ramos, Nino Vieira, Osvaldo Vieira, Quemo Mané, Canha Nan Tunguê, Francisco Mendes, Pansau Na Isna, parmi tant d’autres qui ont glorifié la lutte avec leur courage et leur patriotisme, a déclaré dans un communiqué à laquelle ANG a eu accès.

En ce sens, le PAIGC a déclaré dans le communiqué qu’il appartient aux mentors de cet accord de demander s’il n’aurait pas pu être signé à Bissau ? Et pourquoi a-t-il été signé à Dakar ?

Il critique le fait que l’acte démontre, de manière claire et incontestable, l’absence totale de « conscience nationale », ainsi que d’une « dépendance totale et totale à la pensée ».

« La signature d’un accord de cette nature en territoire étranger, en plus de cacher des intérêts douteux, s’avère être une action anti-patriotique qui pourrait équivaloir à l’aliénation d’une partie de notre souveraineté, au point qu’aucun bissauguinéen ne devrait oublier que les élections présidentielles du 29 décembre sont non seulement cruciales mais également décisives pour le futur politique, économique et social de la Guinée-Bissau », a souligné le communiqué.

Le PAIGC considère l’accord Nuno/Umaro comme  » un acte d’ingérence absolument inacceptable, quelle qu’en soit la source, dans le processus électoral en cours dans notre pays « .

Il affirme que les auteurs matériels de cet acte commettent un crime contre l’indépendance et la souveraineté de la Guinée-Bissau,  » ce qui ne nous surprend pas non plus, puisque ceux qui ont signé ce prétendu accord sont des figures étroitement liées au groupe qui a conduit notre pays martyr à la honte économique et sociale qu’il connaît « .

Le PAIGC et sa Direction de la campagne électorale nationale appellent les bissauuinéens à rester vigilants et attentifs à ce qu’ils considèrent comme  » des manœuvres que ce groupe trame avec la connivence d’intérêts étrangers à la Guinée-Bissau .

Source:ANG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *