Présidentielle en Guinée Bissau :Probable faiseur de roi , Nuno Gomes Nabiam déjà courtisé par les finalistes

Alors que la Commission nationale électorale (CNE) s’apprête à proclamer les résultats provisoires du scrutin de dimanche dernier, les tractations vont déjà bon train en vue des alliances du second tour qui devrait opposer, sauf extraordinaire, le Général Umaro Sissoco Embalo à Domingos Simoes Pereira « DSP ».
Dakaractu a appris que le Parti africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap-vert (PAIGC) a envoyé à la coalition APU-PDGB-PRS qui porte la candidature de Nuno Gomes Nabiam pour lui demander de le soutenir au deuxième tour.
Pour vérifier l’existence de cette « demande de soutien », nous avons appelé au téléphone le secrétaire exécutif du directoire de campagne de « DSP » Il n’a pas confirmé. Mario Dias Sami n’a pas infirmé non plus. « Nous y avons pensé mais nous avons jugé d’attendre la proclamation des résultats », a-t-il nuancé.
Pour sa part, le directeur de campagne de celui qui pourrait bien être le troisième de cette présidentielle, n’a pas fait dans le clair obscur. Augusto Gomes a confirmé l’existence de cette lettre dans un communiqué publié sur la page Facebook de la coalition APU-PDGB-PRS.
Avant le PAIGC et son candidat, c’est le Général Umaro Sissoco Embalo qui a clairement exprimé son intention de former la plus grande coalition pour venir à bout de son challenger du deuxième tour. Joignant l’acte à la parole, le candidat du Madem était ce mardi 26 novembre chez Nuno Nabiam pour lui présenter ses condoléances après le décès de son père, survenu vendredi au Portugal. L’ancien Premier ministre a profité de cette visite pour démontrer ses talents de joueur de « bumbulum ».
Mais l’occasion, quoiqu’étant douloureuse, n’en est pas moins bonne pour glisser une demande d’alliance en perspective de la seconde manche prévue dans un mois.
C’est dire que les deux partis qui se retrouveront au deuxième tour prévu le 29 décembre sont déjà en campagne pour ravir la vedette, l’un à l’autre.
Seulement, ils vont devoir prendre leur mal en patience, car aussi bien le Paigc que le Madem n’ont pas encore reçu de réponse favorable de Nuno Nabiam. Dans le message adressé aux partisans de la Coalition, Augusto Gomes fait savoir que la demande de soutien du PAIGC sera étudiée et qu’une réponse sera rendue après mûre réflexion. Mais le Directeur de campagne du candidat Nabiam de préciser que toute décision qu’ils prendront sera motivée par l’intérêt du peuple et non d’un individu ou d’un groupe d’individus.
Du coté du Madem, on reste convaincu que Nuno Nabiam penchera en leur faveur, compte tenu de son passé avec le PAIGC. Aux dernières législatives, APU-PDGB et le PAIGC avaient scellé leur union. Ce qui avait permis au parti au pouvoir d’avoir la majorité parlementaire, soit 54 députés, avec l’appui du PND. Mais à la faveur de la crise politique qui prévaut en Guinée depuis des années, le divorce est intervenu. Un remariage est-il possible ? « En tout cas, si Nuno Nabiam tente de s’allier à nouveau avec le PAIGC, il le fera sans le PRS », nous dit-on.

Source: Dakaractu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *