Campagne électorale : Umaro Sissoco Embaló « le communiqué de la cedeao est une humiliation nationale « 

Le candidat soutenu par le Mouvement pour l’alternance démocratique (MADEM-G15), Umaro Sissoco Embaló, a qualifié de honte nationale, et pas seulement pour José Mário Vaz, la déclaration finale de la CEDEAO publiée hier au Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement, qui s’est tenu au Niger.
Umaro Sissoco Embaló a exprimée son indignation lors d’un rassemblement populaire à Ondame, région de Biombo, après avoir conseillé José Mário Vaz d’arrêter la campagne et venir le soutenir.
« Je demande au président José Mario Vaz  d’arrêter sa campagne et venir me soutenir. La chaîne de commandement du JOMAV a déraillé « .
Sissoco a déclaré que la Guinée-Bissau risque de voir sa souveraineté s’éroder, car la CEDEAO prend une position néfaste par rapport à la situation en Guinée-Bissau, contrairement à ce qu’elle a fait ou fait avec les autres pays membres, notamment la Guinée Conakry,  » où chaque jour des civils sont tués dans la rue.
En ce sens, il met en garde contre le fait que le Bureau du Procureur général de la République et la Cour suprême de justice ne doivent pas rester silencieux, étant donné l’intervention de la CEDEAO dans les affaires intérieures du pays, en violation totale de la Constitution de la République. Il assure cependant que malgré la décision de la CEDEAO, José Mário Vaz ne sera jamais pincé par qui que ce soit.
Sissoco accuse Domingos Simões Pereira de fomenter une division au sein des bissauguinéens.
Enfin, il a salué la décision de Faustino Fudut Imbali de démissionner rapidement de son poste de Premier ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *