Guinée-Bissau : L’ONU menace de nouvelles sanctions contre ceux qui sapent la stabilité

Le Conseil de sécurité des Nations unies a menacé aujourd’hui de prendre d’autres sanctions « contre ceux qui minent la stabilité » de la Guinée-Bissau, exigeant un retour à une « conduite ordonnée » des acteurs politiques.

Dans un décret adopté aujourd’hui, le Conseil de sécurité de l’ONU a averti que le régime de sanctions existant à l’encontre de la Guinée-Bissau ne sera réexaminé que si les acteurs politiques font preuve d’une « conduite ordonnée ».

L’ONU maintient les sanctions contre la Guinée-Bissau depuis le coup d’État de 2012.

Nations Unies, New York, 04 Nov 2019,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *