Arrestation en vue du candidat du Madem-G15: Pourquoi le PAIGC ne veut pas une participation du Général Umaro Sissoco Embaló Embalo à la présidentielle

Un plan sinistre est en train de se préparer contre le candidat du Madem à la présidentielle du 24 novembre prochain. De sources très sures, Bissauactu a appris que le Général Umaro Sissoco Embalo encourt une arrestation dès son retour à Bissau. L’actuel premier ministre de la Guinée Bissau a fait la confidence à ses proches.

Il n’a aucune preuve reliant le Général Embalo à l’enregistrement audio dans lequel un coup d’Etat est évoqué, Aristides Gomes veut quand même passer à la vitesse supérieure en mettant en accusation le candidat du Madem G15.

Dans son plan qu’il partage avec les dirigeants du PAIGC, des « experts » seront commis pour établir la « culpabilité » du Général Embalo dans cette affaire de coup d’Etat visiblement monté de toutes pièces.

Toutes ces agitations du PAIGC et de ses relais trouvent son explication dans le fait qu’ils ne veulent pas une participation du MADEM-G15 à la présidentielle de novembre prochain.

Le mouvement pour l’Alternance démocratique a prouvé lors des dernières législatives qu’il faut compter sur lui pour faire l’avenir de la Guinée Bissau.

Arrivée deuxième à l’occasion de ces joutes électorales, cette formation politique qui ne cesse de gagner le cœur des Bissau Guinéens est en train de donner des sueurs froides à ses adversaires qui, estiment qu’avec sa participation aux élections, l’affaire ne peut être pliée dès le premier tour.

Donc pour eux, il faut ourdir des plans aussi diaboliques que sinueux pour l’empêcher de prendre part à la présidentielle dont la première manche est prévue le  novembre prochain.

Mais au Madem-G15, l’on se veut serein face à ces « intimidations » car, convaincu qu’une arrestation de son candidat ne serait que bénéfique pour ce dernier. Il n’empêche, la Cedeao est invitée à raisonner le pouvoir bissau-guinéen pour le respect des règles démocratiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *