Une Mission de la CEDEAO à Bissau pour évaluer les préparatifs de l’élection présidentielle

Une mission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se trouve à Bissau pour évaluer les préparatifs des élections présidentielles en Guinée-Bissau prévues pour le 24 novembre.

Selon l’organisation, dans un communiqué, la mission rencontrera à Bissau les autorités et les acteurs politiques guinéens.

La mission est dirigée par le ministre de la Présidence du Conseil des ministres de la CEDEAO et chef de la diplomatie nigérienne, Kalla Ankoura, et comprend le ministre d’Etat de Guinée Conakry, Youssouf Kiridi Bangoura, représentant le médiateur et président de Guinée Conakry Alpha Condé, et le président de la Commission CEDEAO, Jean-Claude Kassi-Brou.

La Guinée-Bissau organisera des élections présidentielles le 24 novembre, mais les efforts du gouvernement pour consolider la liste électorale en corrigeant les défauts techniques qui ont empêché près de 25 000 électeurs de voter pour le corps législatif suscitent la controverse, notamment avec les partis d’opposition et certains candidats indépendants.

Le Mouvement pour un cycle alternatif démocratique (Madem) et le Parti du renouveau social (PRS), tous deux dans l’opposition, ainsi que l’Assemblée populaire unie – Parti social-démocrate de Guinée-Bissau (APU – PDGB), au gouvernement, ont refusé de nommer des inspecteurs pour corriger les omissions dans le registre électoral, car ils étaient en désaccord avec cette initiative et ont recommandé un nouveau recensement ou son actualisation.

Les élections présidentielles sont budgétisées à 5,9 millions d’euros.

Le mandat de l’actuel chef de l’Etat, José Mário Vaz, candidat à sa succession, a officiellement pris fin le 23 juin.

La CEDEAO assure la médiation de la crise politique en Guinée-Bissau depuis 2016.

Source portugais :Lusa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *