Le candidat à la présidence du PAIGC demande l’unité et la réconciliation des Bissau-Guinéens

Le président et candidat du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) aux élections présidentielles en Guinée-Bissau, Domingos Simões Pereira, a appelé aujourd’hui à la réconciliation avec les Guinéens et promis de promouvoir l’unité nationale.

« Je suis ici en tant que candidat du PAIGC pour être élu le 24 novembre Président de tous les Guinéens, sans discrimination « , a déclaré Domingos Simões Pereira, lors du lancement de sa candidature dans l’espace vert de Bissau, devant des milliers et supporters.

« Nous devons nous réconcilier, nous devons pouvoir nous retrouver et promouvoir l’unité nationale « , a déclaré l’ancien Premier ministre du pays, destitué en 2015 par l’actuel chef de l’Etat, José Mário Vaz, après que le PAIGC eut remporté les élections législatives de 2014.

Sur scène, accompagné de plusieurs membres de l’actuel gouvernement guinéen, dont le Premier ministre Aristides Gomes, et des dirigeants du parti, Domingos Simões Pereira a promis qu’il ne destituerait aucun gouvernement démocratiquement élu par les Guinéens.

« Le Président devrait être le premier à promouvoir le consensus, le dialogue et la compréhension « , a-t-il déclaré.

Domingos Simões Pereira, dont le parti a remporté les élections législatives de mars dernier en Guinée-Bissau et qui a vu José Mário Vaz refuser son poste de Premier ministre, a également promis que, s’il est président, le palais présidentiel sera ouvert à la population.

« S’il est élu Président de la République, je continuerai d’être le même Domingos, le même DSP[initiales de son nom et la façon dont il est traité en Guinée-Bissau]. Cette maison est le symbole de notre unité, de notre existence en tant que nation.

Le candidat a également déclaré qu’en tant que Président, il souhaitait attirer l’attention du Gouvernement et parler en faveur des femmes, des enfants et des personnes âgées.

Il faut « tourner la page sur la Guinée-Bissau », a-t-il dit à ses partisans.

LUSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *