Gambie: Sana Manjan et Bora Colley, les ex « junglers’ , n’ont pas été arrêtés

Selon le porte-parole du gouvernement et d’autres forces de sécurité, l’histoire selon laquelle deux présumés  » junglers  » (hommes de main) sous le régime de Yaya Jammeh ont été arrêtés et placés sous la garde du gouvernement gambien est fatalement fausse.

Ni Sana Manjang ni Bora Colley n’ont été arrêtés par les forces de sécurité gambiennes, comme l’affirme Ebrima E. Sankareh, porte-parole du gouvernement, à The Point.

Il a été rapporté sur les médias sociaux que le duo a été arrêté par le personnel de sécurité en Basse mercredi, mais les autorités ont rejeté ces allégations comme totalement fausses.

Rappeler : En mai 2017, la police a délivré un mandat d’arrêt après avoir appris que plusieurs junglers se cachaient dans les pays voisins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *