Jonas Pistolas: j’ai passé une « journée unique » de ma vie en Guinée-Bissau avec les enfants de Gabu

L’ancien footballeur brésilien et Benfica Jonas Pistolas est en Guinée-Bissau, où il a admis avoir vécu une « journée unique » avec des enfants de cinq villages de la région orientale de Gabu.

A l’invitation de son ami argentin Gabriel Diaz, basé au Portugal et président d’une ONG qui opère dans l’est de la Guinée-Bissau depuis près de 20 ans, Jonas est arrivé hier soir dans la capitale bissaiguinéenne et préside toujours l’inauguration d’un terrain de football pour des enfants de cinq villages.

« C’est un bon sentiment, je suis très heureux, très heureux de la façon dont j’ai été reçu par le peuple de Guinée-Bissau, avec mon ami Gabriel, nous sommes sur ce projet depuis quelques années et aujourd’hui est un jour spécial, car nous serons ici pour inaugurer ce terrain pour enfants. La mission est de donner de l’espoir aux enfants de l’intérieur. Je suis très heureux. Ce fut une journée incroyable, une journée unique pour moi « , a déclaré Jonas dans une déclaration à Lusa.

Parmi les dizaines de bissauguinéens qui se sont donné la main pour prendre une photo, Jonas a reconnu qu’il vivait « une journée incroyable et unique », non seulement pour l’accueil, mais aussi pour avoir contribué à « donner espoir » aux enfants de ces villages.

Avec l’aide de Jonas, les enfants des villages de Sarebacar, Jicoi, Tabanane, Bajigara et Sidjanfula auront désormais un terrain (sur terre), et recevront également des ballons de football que l’ancien joueur de Benfica a apportés dans ses bagages.

« Nous aimons le respect que le peuple bissauguinéen a pour notre travail. Je suis content parce qu’il y a beaucoup de bienfaiteurs ici aussi », a déclaré l’ancien joueur, espérant transmettre les valeurs de Benfica aux enfants des cinq villages.

Bocar Baldé, représentant de la population des cinq villages, s’est rendu à Bissau pour accompagner Jonas sur le site de l’inauguration du terrain de football, à 250 kilomètres de la capitale .

Également dans de brèves déclarations à Lusa, il a dit que les habitants des villages sont reconnaissants à Jonas, soulignant surtout le fait que, avec l’aide de l’ancien joueur, il a été possible de construire une école qui est fréquentée par environ 1.000 enfants.

L’ancien attaquant de 35 ans, qui avait annoncé l’abandon des pelouses en début de saison, sera de retour à Lisbonne samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *