Guinée équatoriale : le président assure que le pays décidera de l’abolition de la peine de mort en septembre

Le Président de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang, a assuré dans une interview que le pays abolira la peine de mort plus tard cette année, après avoir indiqué le mois de septembre de cette décision. Selon lui, c’est à ce moment-là qu’aura lieu la discussion au Parlement sur cette question.

Selon le président, personne ne sera exécuté, cependant, puisqu’il ne donnera pas l’autorisation de le faire. Obiang Nguema a également déclaré qu’il  » influencerait  » les députés à approuver la loi qui suspendait cette pratique.

Il convient de rappeler que l’abolition de la peine de mort était l’une des conditions d’entrée du pays dans la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) et que l’adhésion a eu lieu en 2014. Le processus n’est pas encore achevé et continue de faire l’objet de controverses, outre le fait que le Gouvernement de la Guinée équatoriale, ancienne colonie espagnole, est constamment accusé de plusieurs violations des droits de l’homme et du non-respect des droits de l’opposition.

Le chef de l’Etat a également indiqué qu’il organise, par la voie diplomatique, une visite au Portugal, où il se rendra au Sanctuaire de Fatima.

Source : e-Global News en portugais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *