Guinée-Bissau : Carlos Gomes Júnior promet d’annoncer samedi s’il se présente à la présidentielle

L’ancien Premier ministre, Carlos Gomes Júnior, promet que d’ici samedi 13 juillet, il clarifiera sa candidature éventuelle aux élections présidentielles prévues pour le 24 novembre.

Ce mercredi 10 juillet, lors d’une rencontre avec le Mouvement qui soutient l’ancien Premier ministre, Carlos Gomes Júnior a invité les bissauguinéens à oublier les erreurs du passé, en mettant de côté la haine, pour trouver une solution pour le pays.

« Je n’ai pas hésité à recevoir plusieurs délégations qui sont venues me voir pour trouver ensemble une solution pour notre pays… et il doit y avoir une solution.

La solution, ce sont les gens qui donnent, ceux qui votent. Si les gens d’aujourd’hui sont désabusés par ce qui se passe dans notre pays, ils doivent fournir des réponses. Nous devons oublier toutes les erreurs du passé », a-t-il dit.

Carlos Gomes Júnior a également exprimé l’espoir que les bissauguinéens soient capables de changer le cours du pays, transformant la Guinée-Bissau en une Suisse d’Afrique « comme l’a rêvé Amílcar Cabral », soulignant que le pays a des cadres pour que ce désir devienne réalité.

Entre-temps, cette semaine, dans un entretien avec RTP et l’agence Lusa, le chef de l’Etat sortant, José Mário Vaz, a déclaré que c’est le meilleur moment pour le ministère public d’enquêter sur cette affaire, car « les protagonistes » de l’affaire sont dans le pays, notamment le Premier ministre d’alors, Carlos Gomes Júnior.

En réaction, Carlos Gomes Júnior s’est déclaré prêt à se présenter devant les tribunaux dès qu’il y a été invité. « Nous ne disons rien à ce sujet. Tout le monde est libre de s’exprimer en toute conscience.

Ce que je veux demander aux Bissau-Guinéens, nous devons mettre de côté la haine, nous unir pour développer le pays « , a-t-il dit, soulignant que  » je suis un homme de paix. J’ai toujours cru en la justice bissauguinéenne. Par conséquent, je suis prêt », a insisté Carlos Gomes Júnior

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *