GUINÉ-BISSAU : LUIS NANCASSA DEMANDE LA DEMISSION DE BIAGUAN NAN N’TAN

Le Professeur Luís Nancassa a appelé la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) demander le chef de l’Etat José Mário Vaz d’exonérer l’actuel chef de l’état-major des forces armées Bissauguinéen (CEMGFA) Biaguê Na Ntam. Selon lui, le CEMGFA est la personne qui a protégé « Jomav » dans ses actions au cours de la crise politique actuelle dans le pays.

Nancassa a pris la parole ce samedi dans l’émission « Grand jury » de Radio Pindjiguite, dans laquelle il a salué la position de la CEDEAO à l’égard de l’ancien Procureur général de la République (PGR), Bacar Biai.

Soupçonné comme l’homme de confiance de José Mário Vaz, Nan N’tan a été nommé en 2014 CEMGFA, lors d’une cérémonie présidée par JOMAV .

Né il y a 68 ans à Finete, dans l’est de la Guinée, Biaguê Na N’tan a participé à la lutte armée contre le régime colonial portugais. Il était le commandant en chef de la défunte force de la garde fiscale, un service confié à la Direction générale des douanes. Lorsque le président José Mário Vaz était ministre des Finances, dans le gouvernement de Carlos Gomes Júnior, destitué par le coup d’État militaire d’avril 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *